dimanche 11 janvier 2009

Réminiscences












Pour Tournier, il existe deux types de femmes, la femme-bibelot et la femme-paysage.
Trois femmes-paysages donc, des visages à explorer, des visages dans lesquels on peut se perdre.

7 commentaires:

Vna a dit…

Bonjour Pascal,

voila déjà 15 jours que je reviens régulièrement voir ces trois portraits pour me perdre dans ces visages et ressentir a chaque fois la même émotion ...

C'est un ami, Grégoire (http://gregoire.montjaux.club.fr), qui m'a fait découvrir votre site et depuis je partage son enthousiasme sur votre travail !
Encore bravo pour ces portraits mais aussi pour le reste de vos photos :-)
Bonne continuation.

Amicalement,
Vianney
http://themelibre.deviantart.com

Anonyme a dit…

Je suis fan de toutes tes photos

F.Piglet

Matt a dit…

Très beaux portraits !...
Mais que peut-on attendre d'autre d'un homme qui lit M. Tournier ?... :-)
Matt.

Pascal Bodin a dit…

Merci à vous!

la flaneuse a dit…

Ces paysages là sont bien particuliers ... d'une douceur infinie ...
Vallonnés, lumière du soir chaude et contrastée , magique sur des couleurs à peine automnales, Quelquepart...au fond du regard, où ailleurs.. le discret murmure de l'eau, ruisseau malicieux, rivière profuse, ou lac miroir pour libellules agiles et coquettes.

Il y a bien d'autres paysages féminins ... qui ne sont pas pour autant bibelots ;-)
Mais

Pascal Bodin a dit…

Merci beaucoup, la flaneuse, de votre délicatesse.

François-Emmanuel Gys a dit…

Des visages dans lesquels je me suis perdu...et finalement retrouvé....Merci pour cette sensibilité